Comment bien enregistrer sa voix

Avant même de parler micro ou table de mixage, le plus important c’est d’enregistrer dans un environnement calme.

Ce petit article peut vous servir pour préparer un invité, par exemple.

Pas de son parasite

  • pas de ventilateur (de PC ou pour humain)
  • pas de fenêtre ouverte avec du vent ou des gens qui parlent dehors
  • pas de scooter qui passe en bas de chez toi
  • pas d’écho ou de réverbération dans la pièce
  • pas de téléphone qui bippe ou sonne (mode avion)
  • pas de membre de la famille qui entre en demandant si tu veux un café

Bref, du silence.

Astuce : aucune pièce n’étant 100% silencieuse, pensez à enregistrer 20-30s de “blanc”, d’ambiance, pour s’en servir lors de la réduction de bruit.

Aménager son studio

Premium Flexi Panel A 50 ( 6 ELEMENTS)
Exemple de panneaux acoustiques

Il est important d’avoir une pièce avec un son le plus neutre possible, donc sans réverbération.

Evitez donc les grandes pièces vides et préférez les petites pièces, de préférence avec des vêtements et/ou sans grandes surfaces planes.

Si vous avez les moyens et la possibilité, des panneaux acoustiques sont la solution de choix, utilisée dans les véritables studio. Sinon, l’étendoir à linge avec une serviette dessus, placé derrière vous peut aider à amortir quelques réverbérations.

Allez plus loin : Si votre matériel le permet et votre placard aussi, vous pouvez enregistrer dans une penderie, entouré de vêtements pour éviter toute réverbération. Attention toutefois à l’entrechoquement des cintres 🙂

Au pire une serviette sur la tête ou un coussin derrière le micro peut déjà aider un peu. On a l’air ridicule mais personne ne vous verra.

Réduire les bruits de bouche

Ne soyez pas trop prêt de votre micro : 5-10cm c’est idéal (mettez 4 doigts à une main entre votre micro et votre bouche)

Protégez votre micro du souffle : idéalement mettez un filtre anti-pop ou une bonnette. Si vous n’en avez pas, mettez votre micro sous votre ligne de souffle, pour éviter que les “p” et les “b” tapent directement sur votre micro.

Une bouche sèche ou pâteuse, ça s’entend ! Pensez à vous hydrater un peu avant l’émission et aussi pendant.

Concernant le type de boisson, une bouteille d’eau sera parfaite (qui ferme pour éviter d’en renverser sur ton matériel). Attention à éviter les sodas et le jus d’orage qui sont peut-être plus agréables mais qui augmentent les bruits de bouche.

Réduire le volume d’enregistrement

Vous n’êtes pas à l’abri de rire ou de vous exclamer, lors de votre émission. Il serait dommage de ne pas le garder car le son a saturé.

Pour cela, enregistrez toujours plus faible que nécessaire (idéalement de -12dB à -16dB dans votre logiciel). Vous augmenterez le volume en post-production.

Maintenant vous êtes prêts à enregistrer !

Post a Comment