Quelle fréquence de publication pour mon podcast ?

Comme souvent, cela dépend du podcast.

Trop peu, c’est mieux que trop

Avant tout, rappelez-vous que vous n’êtes pas le seul podcast que vos auditeurs vont écouter ! Laissez-leur le temps non seulement d’écouter complètement votre contenu mais aussi d’en écouter d’autres.

La valeur de votre podcast baisse aux yeux de l’auditeur s’il a beaucoup d’épisodes en attente de lecture dans son application de podcast. Pire, il pourrait se désabonner, par dépit de ne pouvoir “tenir le rythme”

Donnez à vos auditeurs la possibilité d’attendre avec impatience l’épisode prochain, donnez-lui de la valeur en le rendant plus rare. Cela aura l’avantage de vous permettre de passer plus de temps sur la production et la post-production, augmentant ainsi la qualité globale de votre podcast.

Selon la longueur du podcast

La fréquence est au final assez liée aussi à la durée du podcast : un podcast de 4h, tous les jours c’est intenable, bien évidemment.

Voici une petite grille de durée maximum conseillée, pour chacune des fréquences classiques

  • Quotidien : 15 minutes
  • Hebdomadaire : 45 min
  • Bi-mensuelle : 1h
  • Mensuelle : 2h

En suivant cette grille, vous devriez éviter de saturer vos auditeurs.

C’est frustrant pour vous de moins produire ? Utilisez ce temps pour mieux produire !

Prenez le temps de mieux préparer vos émissions, remplissez correctement la description de vos épisodes, chapitrez votre émission, syndiquez le contenu… les activités ne manquent pas.

Sinon, au pire, faites une deuxième émission !

Selon l’actualité

Il est normal de faire varier la fréquence si l’actualité le nécessite/le permet.

Baissez le rythme lors que rien ne se passe, augmentez-le (via des hors séries ou des épisodes spéciaux) lorsque l’actualité est plus dynamique.

Exemple : des épisodes plus régulièrement “spécial E3” pour un podcast de jeux vidéo a tout son sens. Idem pour un podcast de littérature qui peut avoir plus à couvrir pendant la rentrée littéraire.

N’hésitez pas à faire des pauses. Si vous n’avez pas de contenu à couvrir, n’essayez pas à tout prix de remplir les blancs. Prévenez simplement les auditeurs et donnez-leur rendez-vous à la date de reprise que vous aurez fixée.

Selon vos disponibilités et votre envie

Vous avez démarré avec un rythme de publication trop rapide et vous sentez que vous avez du mal à produire aussi vite qu’au début ? Changez la fréquence de l’émission.

Les abonnés seront de toute façon prévenus lorsque vous posterez un nouvel épisode, c’est le principe du podcast alors jouez-en.

La question de la régularité

Il est important mais non essentiel d’essayer d’être régulier dans sa publication. L’avantage du podcast est que non seulement l’auditeur n’écoute pas en temps réel mais il peut écouter beaucoup plus tard.

A moins de faire un épisode quotidien, en général vous n’êtes pas à l’heure près.

Si vous faites un épisode par semaine, essayez d’être régulier à 1 jour près, pour vos auditeurs les plus férus. Dans le cas d’un podcast mensuel, dans la semaine de publication attendue, vous êtes encore bons.

Ne bâclez pas votre post-production pour une question de date, mieux vaut un travail bien fait qu’un travail à l’heure.

Post a Comment