Réussir l’introduction de son podcast

L’introduction d’un podcast c’est peut-être la partie la plus importante d’un podcast. Elle sert à démarrer l’émission, mais doit servir aussi de carte de visite à un auditeur qui tombe par hasard sur l’un de vos épisodes.

On n’a qu’une seule opportunité de faire une bonne première impression

Dicton populaire

Cadrez votre introduction

Aussi détendue que soit l’ambiance de votre émission, si les deux premières minutes sont un gloubiboulga inaudible avec des personnes qui se coupent déjà la parole, non seulement c’est désagréable même pour vos plus grands fans, mais cela rebutera ceux qui découvrent l’émission.

Permettez à l’émission d’acquérir son rythme et son ambiance graduellement en faisant une introduction un poil plus consensuelle.

Introduisez votre podcast

Cela peut paraître évident, mais nombreux sont les podcasteurs qui se lancent directement dans le vif du sujet sans réellement utiliser l’introduction pour… introduire le podcast.

Voici ce que devrait idéalement contenir votre introduction pour chaque épisode :

  • Des informations sur l’émission en elle-même : de quoi le podcast traite en général, comment il est habituellement découpé… en gros le contrat passé entre l’auditeur qui s’abonne au podcast et le créateur qui le crée.
  • Les sujets qui vont être traités dans l’épisode en question, avec qui …

Ne soyez pas trop long

C’est l’introduction, encore un truc qui va durer des heures

Jingle de Techcraft

Rien de pire pour l’auditeur qu’une introduction qui tire en longueur. Allez à l’essentiel. 1 à 2 minutes maximum (et encore).

Si vous avez des informations à faire passer, ce n’est pas dans l’introduction mais dans une première partie qu’elles doivent figurer. Première partie que vous aurez introduite préalablement, pour le coup.

Donnez envie d’écouter

Encore quelque chose de sous-exploité : l’introduction est l’apéritif de votre podcast, il n’est pas censé, et ne devrait pas, rassasier la curiosité de l’auditeur. Créez du suspens, soyez créatifs pour montrer que ce ou ces sujet(s) valent le coup d’être traités, et donc écoutés.

Ne demandez rien

Est-ce que l’introduction est le meilleur moment pour demander aux gens de vous aider sur patreon, tipeee, en vous mettant des étoiles sur iTunes ? Rien n’est moins sûr.

L’intérêt est que vous êtes certains que le message a été écouté puisque situé au début, mais est-ce que c’est ce que l’auditeur a envie d’entendre à ce moment-là ? Probablement pas.

Ne demandez pas aux auditeurs de vous payer la peau de l’ours avant de l’avoir tué 🙂

Faites une BONNE émission, retenez vos auditeurs PUIS demandez-leur de vous soutenir. C’est plus logique

Enregistrez votre introduction en dernier

Cela peut paraître contre-intuitif, mais parfois la meilleur méthode pour obtenir une introduction de qualité est de la faire une fois l’émission finie.

Cela a de nombreux avantages car vous savez ce qui a été enregistré.

Exploitez les digressions comme autant de nouveaux sujets à annoncer et prévenez d’éventuels bugs audio (ça arrive).

Vous pouvez aussi en profiter pour le faire calmement sans le reste de l’équipe et ainsi mieux la cadrer

Exploitez le pré-générique

Le générique fait partie intégrante de votre introduction. Jouez avec !

La prise de parole peut donc être faite en 2 temps : avant et/ou après le générique de l’émission.

Peu de podcasteurs exploitent les 30 premières secondes d’attention d’un auditeur en diffusant uniquement le générique au début. Grave erreur ! Utilisez-les pour présenter votre podcast ou le sommaire de l’épisode, au choix.

Vous avez réussi votre introduction ? Apprenez comment réussir la conclusion

Post a Comment