Gérer mon podcast

Comment sont calculés les abonnés ?

Nous calculons les abonnés en nous basant sur les visites uniques effectuées sur le flux durant 7 jours.

Comme ceci, un auditeur qui a laissé iTunes ouvert, qui vérifie toutes les heures si un nouvel épisode est disponible n’est comptabilisé qu’une fois.

La vraie difficulté consiste à décider du temps que l’on laisse à un abonné entre deux ouvertures d’iTunes (par exemple, hein, il y a d’autres clients évidemment)

Imaginons un public de 100 « abonnés » et un podcast quelconque
(on vous laisse réfléchir sur le sens technique que vous donneriez au terme « abonné » pour un flux RSS)

Sur la courbe ci-dessous indique deux solutions:

  • on considère qu’un auditeur qui met plus de 24h entre deux vérifications du flux n’est pas un « vrai abonné »
  • on considère qu’une semaine (7j) entre deux vérifications est un délai correct.

C’est ce qu’ont faisait avant (24h) et désormais on leur « laisse plus de temps » : 7 jours.
On voit bien sur la courbe que le nombre d’abonnés peut grandement varier selon la solution choisie.

Vous allez nous dire:

  • Pourquoi ça dépasse 100 abonnés? 

Entre ceux qui n’ont pas d’IP fixe (abonnés Orange ou simplement les smartphones), les IP uniques sont supérieures au public réel… à l’inverse, une famille/coloc partage une IP pour plusieurs auditeurs réels.

Encore une incertitude supplémentaire au passage.

  • Ben c’est simple, comptez toutes les 100h, à l’intersection de la courbe rouge avec la bleue.

Pas si simple car chaque public va réagir plus ou moins promptement:

Un podcast mensuel sera aussi moins vérifié qu’un quotidien.
Un podcast qui s’adresse à une tranche de population moins technologique (plus agée ?) sera peut-être moins vérifié aussi…

Bref, des paramètres non prévisibles.

Ici, un podcast avec un auditoire « hyper connecté » va atteindre son chiffre réel en env. 60h, un autre avec un public « moins connecté » mettra plus de 190h.

Vous l’aurez compris, le chiffre ne sera jamais 100% juste et qu’il y a un parti pris, un compromis à faire quoi qu’il arrive.

On a choisi 7 jours parce qu’il fallait choisir et que ça parait plus réaliste que 24h.
Notre société étant souvent organisée par semaine dans sa répétabilité, ça parait correct: certains n’écoutent que le week-end par exemple ou à l’inverse que le mercredi matin.

On pense être un peu plus proche de la réalité désormais, mais au fond, c’est quoi la réalité? 😉

DISCLAIMER: les courbes ne sont basées sur aucun podcast et sont présentes à simple but d’illustrer le propos.

Articles connexes