podCloud devient podCloud

Nous vous en parlions il y a quelques jours dans notre newsletter 🌥️ La Météo : podCloud accueille de plus en plus de créateur·ices.

C’est évidemment une très bonne nouvelle pour la plateforme et nous en profitons pour remercier toutes les créatrices et les créateurs qui utilisent nos services chaque jour !

Et dans le même temps cette croissance nous oblige alors à changer de structure légalement, fiscalement, et logistiquement. Ce changement marque les premières lignes d’un nouveau chapitre pour podCloud en quittant officiellement le giron de l’association PodShows.

Pour vous expliquer cela clairement, nous devons revenir un peu sur l’histoire de la plateforme.

Lancement par l’association PodShows

Certain·es le savent peut-ĂŞtre, le projet podCloud a Ă©tĂ© lancĂ© en 2014 dans le giron de l’association PodShows, par deux de ses membres fondateurs : Phil_Goud (Thomas Forest) prĂ©sident de l’association et Pof Magicfingers (Giovanni Olivera), directeur technique de l’association.

Le projet est longtemps resté complètement associatif, ne proposant que des services gratuits à la communauté et géré sur notre temps libre.

Co-gestion avec gicma.dev

C’est en 2020, en rĂ©action Ă  la nouvelle vague de popularitĂ© du podcast en France, et après avoir vu l’arrivĂ©e de nouveaux hĂ©bergeurs sur le marchĂ© (pratiquant des tarifs que nous avons jugĂ©s excessifs) que nous avions pris la dĂ©cision de lancer un service d’hĂ©bergement payant sur la plateforme.

Le projet podCloud est alors devenu une co-gestion mixte : la partie gratuite toujours dans le giron de l’association, et la partie hĂ©bergement payant conduite par gicma.dev, l’entreprise individuelle de dĂ©veloppement informatique de Pof Magicfingers.

Un montage technique, et financier, mais qui ne changeait pas grand-chose dans le fond. La plateforme n’étant plus gérée par Pof, développeur membre de PodShows, mais par Pof, développeur de l’entreprise gicma.dev. Et Phil aidait toujours sur son temps libre pour la communication de la plateforme, et l’aide à la communauté via des tutoriels, des podcasts et des articles.

Mais ce montage apportait pas mal d’avantages et de sĂ©curitĂ© :

  • Éviter Ă  l’association de devoir gĂ©rer une activitĂ© commerciale par des bĂ©nĂ©voles et risquer de perdre son statut d’association dĂ©sintĂ©ressĂ©e et non lucrative.
  • Tester si notre offre d’hĂ©bergement trouvait son public sans faire porter le risque Ă  l’association ou mettre en pĂ©ril le reste de la plateforme.
  • Éviter d’augmenter les coĂ»ts de l’association avec les nouveaux serveurs de l’hĂ©bergement.
  • Permettre Ă  Pof de passer Ă  100% sur podCloud, jusqu’alors gĂ©rĂ© sur son temps libre, en dĂ©gageant progressivement un revenu de l’hĂ©bergement.

Pari rĂ©ussi. podCloud a pu lancer l’offre d’hĂ©bergement payant, Pof commence Ă  se rĂ©munĂ©rer et son passage Ă  temps plein a permis Ă  la plateforme de s’amĂ©liorer et proposer de nouvelles fonctionnalitĂ©s depuis 2 ans !

Croissance et autonomie

Ă€ ce jour, l’Ă©crin de l’entreprise individuelle de Pof commence Ă  devenir Ă©troit. Avec notre croissance nous devons passer le cap de la crĂ©ation d’une sociĂ©tĂ© dĂ©diĂ©e aux activitĂ©s d’hĂ©bergement de podCloud. Le montage qui nous a permis de lancer ces nouveaux services devient compliquĂ© Ă  tenir.

Si la co-gestion avec l’association a beaucoup aidĂ© pour les dĂ©buts de l’activitĂ©, la situation reste tout de mĂŞme fiscalement flou et audacieuse. La crĂ©ation d’une vĂ©ritable structure de sociĂ©tĂ© n’est pas compatible avec ce genre d’arrangements.

De plus, le chiffre d’affaire du service d’hĂ©bergement permet maintenant largement de payer la totalitĂ© des serveurs nĂ©cessaires Ă  podCloud pour fonctionner. Il devenait donc abscons que l’association continue de payer les frais d’une partie de la plateforme quand les revenus de son activitĂ© payante suffirait Ă  couvrir tous ses frais de fonctionnement.

C’est pourquoi depuis ce mois de juin, c’est bien gicma.dev qui prend en charge la totalitĂ© des frais de serveurs de podCloud, partie gratuite comprise.

Et pour entreprendre notre montĂ©e en gamme et suivre nos ambitions futures (refontes, nouveaux outils, etc) : podCloud est depuis le 30 juin officiellement dĂ©tachĂ© de l’association PodShows.

La dĂ©cision a Ă©tĂ© prise par une AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale Exceptionnelle et votĂ©e Ă  l’unanimitĂ© des voix exprimĂ©es. Pof ayant Ă©videmment Ă©tĂ© exclu du vote et ayant dĂ©missionnĂ© de l’association pour Ă©viter tout conflit d’intĂ©rĂŞt.

Avancer Ă  deux

MalgrĂ© tout, cela ne marque pas du tout la fin des liens entre Pof, gicma.dev, podCloud et PodShows : notre histoire est commune et nous continuons d’avancer ensemble, maintenant cĂ´te Ă  cĂ´te.

En Ă©change de la cession de podCloud, Pof et sa sociĂ©tĂ© s’engage :

  • Ă€ prendre Ă  ses frais l’intĂ©gralitĂ© des infrastructures existantes de l’association (blogs, podcasts hĂ©bergĂ©s hors podCloud, noms de domaines, emails, etc…)
  • Ă€ maintenir, et mettre Ă  jour gracieusement ces infrastructures pour une durĂ©e de 3 ans minimum.
  • Ă€ proposer l’offre de stockage payante gracieusement aux membres de l’association PodShows

Et bien Ă©videmment : Ă  conserver sur podCloud, pour toujours, une offre gratuite au moins Ă©quivalente Ă  l’actuelle.

Dès lors, les 5% du chiffre d’affaires prévus d’être reversés à PodShows sont caduques : les serveurs de l’association et de podCloud étant payés et gérés gracieusement par la société de Pof, et l’association ne souhaitant pas s’embêter à produire des factures et gérer une activité commerciale, ce qui serait indispensable fiscalement parlant pour conserver un tel accord.

Vous pouvez consulter le compte rendu de cette AGE, et la signature de cet accord commun en PDF Ă  cette adresse : https://podshows.fr/cr-age-podcloud.pdf

Ce qui change pour nous

Évidemment, gicma.dev et podCloud continueront malgré la séparation à participer aux évènements et aux activités de PodShows, au besoin, que ça soit techniquement via leurs services ou financièrement par exemple en les sponsorisant.


Tout comme Pof restera toujours disponible pour aider Ă  leur organisation et leur dĂ©roulement si nĂ©cessaire, en tant qu’ami de l’association et ses membres.

La sĂ©paration est surtout technique et « sur le papier », pour faire les choses proprement. Le crĂ©do et les valeurs que nous portons depuis la crĂ©ation de podCloud au sein de l’association restent les mĂŞmes malgrĂ© son dĂ©tachement de celle-ci.

L’association continuera d’organiser et d’être présente aux différents événements du monde du podcast français, et à proposer son aide aux créateur·ices via des outils, des tutoriels et des articles, et gérer le label PodShows.

Si vous souhaitez les aider, nous vous invitons chaudement à leur faire un don via la page patreon de PodShows, ou à vous proposer pour les aider bénévolement.

Ce qui change pour vous

ForcĂ©ment le changement de sociĂ©tĂ© et la sĂ©paration avec l’association nous demandent de mettre Ă  jour nos conditions gĂ©nĂ©rales d’utilisation, de vente et d’abonnement.

Une première partie a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© modifiĂ©e afin de marquer la sĂ©paration avec l’association, et dans un second temps, une seconde modification sera effectuĂ©e avec la crĂ©ation de la nouvelle sociĂ©tĂ©.

Qui dit nouvelle sociĂ©tĂ©, dit nouveaux contrats ! D’ici quelques mois, les crĂ©ateur·ices utilisant l’offre d’hĂ©bergement devront se « rĂ©-abonner » auprès de la nouvelle sociĂ©tĂ©. Vous devrez alors rentrer de nouveau votre carte de paiement et donner droit Ă  cette nouvelle structure de facturer l’abonnement dessus.

Évidemment le tarif, les fonctionnalitĂ©s, l’historique et les pĂ©riodes dĂ©jĂ  payĂ©es seront conservĂ©es.

C’est la principale chose qui va changer de votre cĂ´tĂ©.

Le futur

CrĂ©er une sociĂ©tĂ© podCloud est une des premières Ă©tapes d’un plan ambitieux pour les prochaines annĂ©es. C’est la condition sine qua non pour avancer efficacement dans la direction que nous avons toujours prise : simplifier la crĂ©ation en proposant des outils simples, gratuits ou Ă  des tarifs abordables.

Avec une structure de société nous allons pouvoir par exemple faire appel à des prestataires (développeurs, graphistes, designer, etc) pour nous aider dans cette voie, nous pourrons investir dans de nouveaux serveurs, de nouveaux outils plus facilement, et nous pouvons même imaginer faire appel à des investisseurs et employer et former une équipe pour améliorer encore plus efficacement nos services et en créer de nouveau.

C’est le dĂ©but d’une nouvelle aventure.
Le mĂŞme bateau voguant dans de nouvelles eaux vers de nouveaux horizons.

Post a Comment