Comment faire une bonne pochette de podcast ?

Dans cet article nous allons vous donner quelques astuces pour réaliser ou mettre à jour votre pochette de podcast.

Même s’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, sachez que c’est naturellement ce que fera un auditeur, consciemment ou inconsciemment.

Avant d’être écouté, votre podcast va être regardé !

Heureusement il existe plusieurs méthodes pour obtenir une pochette de qualité correcte.

Les bases

Posez vous un instant la question : à quoi sert la pochette d’un podcast ?

A faire joli dans le lecteur ? pas seulement.

Elle doit représenter votre émission de manière visuelle : son contenu, son ambiance, le ton de l’émission, tout doit être en accord avec ce que vous produisez.

Prenez le temps de l’introspection et décrivez votre podcast en quelques mots clefs afin de démarrer le processus de réflexion, nécessaire avant toute maquette.

Ensuite regardez ce qui se fait : allez sur podCloud et regardez par exemple ce qui forme le top 100 pour vous inspirer

Taille(s)

Votre pochette doit être de 1400x1400px, de préférence en jpeg

Mais elle sera affichée dans des tailles plus petites alors pensez à en vérifier la lisibilité ou sa faculté à être reconnue dans des tailles inférieures.

(Lisible en 256×256 et reconnaissable en 64×64)

Contenu

Vous devez représenter le contenu de l’émission ou son but de manière visuelle. Vous ne pourrez pas tout représenter, alors vous pouvez choisir un des aspects, de préférence le plus connu ou le plus important pour vous

Le Démêlant
Cette pochette de Le Démêlant explique visuellement la résolution de conflit par le compromis

Ton / ambiance

Qualité : Votre émission est sérieuse et la production est léchée, vous devez avoir une pochette qui réunit ces mêmes qualités.

A l’inverse, si l’émission est foutraque ou l’humour absurde, vous avez la possibilité de rendre cela plus brouillon. Mais attention, l’effet brouillon n’est pas si simple à obtenir !

Mozart est con (et je me trouve meilleur)
Mozart est un con” est un bon exemple de podcast foutraque avec une pochette WTF

Les composants des pochettes

Il y a jusqu’à 3 composants principaux des pochettes :

  • Symbole(s)
  • Photo(s)/dessin (s)
  • Texte(s)

Bien évidemment vous pouvez (et même devez) utiliser 2 à 3 de ces composants pour faire une bonne pochette.

Symboles

Votre pochette est basée sur une icône ou un symbole qui représente le contenu de l’émission.

Exemple : un podcast sur les trajets professionnels à vélo pourrait être symbolisé comme suit

Astuce : évitez de “redire le titre” de manière imagée si il est aussi écrit sur la pochette.

échappées libres
Dans Echappées Libres, l’origami représente à la fois la notion de hobby et la liberté

Ressource d’icônes : https://www.flaticon.com/

Photos/dessins

Il ne s’agit pas ici de la catégorie la plus facile, même si avec un peu d’idée ou un contact avec un dessinateur ou éventuellement un bon téléphone, il est possible de faire une pochette vraiment unique et qui correspond à l’idée que vous voulez transmettre

Dans les exemples ci-dessous, vous verrez que la qualité du message transmis est au rendez-vous

J'arrive
Une pochette qui exprime ici la pudeur et l’intimité de J’arrive
Avant d'aller dormir
Avant d’aller dormir exprime bien que les histoires seront horrifiques

Ressources de photos : https://www.pexels.com/ ou https://unsplash.com/

Texte

C’est la partie qui parait la plus simple à réaliser mais qui demande pourtant le plus d’inventivité pour se détacher du reste.

Storylific
Cette pochette de Storylific est un excellent exemple de pochette textuelle réussie

Est-ce que je dois forcément mettre mon titre sur la pochette ? En toute honnêteté, c’est recommandé, oui. S’en passer est un exercice difficile.

Astuce : Jouez avec la police de caractère, les couleurs du texte et du fond afin d’en faire une combinaison qui vous est unique, avec de préférence un bon contraste pour une meilleure lisibilité

Si vous cherchez une palette de couleurs, vous pouvez jeter un oeil ici

Les pièges à éviter

Décrire le moyen d’enregistrement ou de diffusion n’apporte pas beaucoup d’informations à votre public sur le contenu de l’émission

Serial Causeurs - votre watchtower 100% séries
Serial Causeur parle de séries et pourtant on y voit une antenne radio

Y mettre un micro n’est pas forcément une bonne idée non plus, à l’exception peut-être de podcasts d’interview, et encore, il s’agit d’un poncif.

Une vie plus simple
Une vie plus simple parle de zéro déchets, slow life et minimalisme et cela ne se voit pas sur la pochette… on y voit surtout un micro

Les outils de création

Sans botter en touche, l’outil qui vous convient est celui avec lequel vous êtes à l’aise. Pas besoin forcément de Photoshop ou de logiciels compliqués.

Les solutions les plus simples comme Canva peuvent suffire à la majorité d’entre vous, sinon Photopea est un clone allégé de Photoshop, utilisable depuis un navigateur.

Ressource d’inspiration : https://fr.freepik.com/

Une pochette par épisode ?

Une pochette pour son podcast c’est bien. Une pochette par épisode c’est mieux. Pour vous simplifier la vie et avoir de la cohérence d’un épisode à l’autre, l’idéal est de se faire une maquette avec ce que vous souhaitez garder et changer un ou deux éléments en fonction du contenu de l’émission (le titre et le numéro de l’émission au minimum)

Faire évoluer sa pochette

Voici quelques indicateurs sur comment faire sa pochette mais rassurez-vous, elle n’a pas à être définitive une fois mise en ligne.

Vous êtes libres de la changer quand vous voulez (pas tous les jours quand même) !

Profitez de ce début de saison pour éventuellement la rafraîchir ou la refondre complètement !

Pour aller plus loin, on vous conseille la vidéo “Comment faire une pochette” du Tuto Show :

Post a Comment